Ménopause et sécheresse oculaire

Après la ménopause, la fréquence des syndromes secs augmente. Cela n’a rien d’étonnant, dans la mesure où de façon générale, le vieillissement constitue un facteur de réduction de la production lacrymale ; les yeux sont donc de moins en moins hydratés. Mais pourquoi?

Les récepteurs des hormones sexuelles au niveau de l’œil influencent le contrôle hormonal sur l’intégrité de la surface oculaire. Les androgènes, par exemple, régulent le fonctionnement des glandes de Meibomius et leur sécrétion de lipides qui permet d’empêcher l’évaporation des larmes.

Lors de la ménopause, la sécrétion d’hormones s’effondre, ce qui explique donc la sécheresse oculaire chez de nombreuses femmes autour de 50 ans.

Recommandé par les ophtalmologistes, le spray oculaire Vyséo Sensitive soulage les symptômes de sécheresse oculaire en reconstituant la couche lipidique du film lacrymal pour empêcher les larmes de s’évaporer.

Lire plus d'articles

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique
      Calculer la livraison
      Appliquer
      Pharmacien