La sécheresse oculaire, c’est quoi ?

La sécheresse oculaire est une maladie des larmes et de la surface de l’œil qui entraîne des symptômes d’inconfort, une perturbation visuelle, et une instabilité du film lacrymal avec des lésions potentielles de la surface oculaire.

Ces dernières années, les cas de sécheresse oculaire ont nettement augmenté, face à la détérioration de nos conditions de vie (pollution, climatisation, etc.). Aujourd’hui, près d’un tiers de la population adulte est concerné.

IL EXISTE DEUX TYPES DE SECHERESSE OCULAIRE

1 - la sécheresse oculaire due à une insuffisance lipidique (80% des cas)

Dans ce cas, la glande lacrymale fonctionne correctement, mais les larmes s’évaporent trop vite en raison d’une couche lipidique altérée.

L’altération de la couche lipidique est généralement provoquée par :

  • un dysfonctionnement des glandes de Meibomius (glandes obstruées par un meibum trop épais)
  • le port de lentilles de contact
  • une affection des paupières, une allergie…
  • une faible fréquence de clignement des yeux (travail sur écran, télévision…)
  • des conditions environnementales telles que le vent ou un faible taux d’humidité
  • la climatisation (voyages prolongés en avion ou en voiture)

2 - la sécheresse oculaire due à une insuffisance lacrymale

La glande lacrymale ne produit pas une quantité suffisante du composant aqueux des larmes pour que la surface de l’œil demeure saine. Cela peut être relié au vieillissement ou causé par une maladie (Syndrôme du Gougerot Sjögren), un médicament, ou un conduit lacrymal obstrué.

Quels sont les symptômes ?

La sécheresse oculaire se manifeste par des symptômes d’inconfort.
oeil
  • Picotements, démangeaisons
  • Sensations de brûlure, de sable ou de corps étranger dans les yeux
  • Sensibilité à la lumière, à la fumée de tabac ou au vent
  • Gêne à l’ouverture des yeux le matin, sensation de paupières collées
  • Présence d’un larmoiement au vent, au froid, à la lecture…
  • Difficultés à porter des lentilles de contact

POUR MIEUX COMPRENDRE

Le film lacrymal qui recouvre la surface oculaire est composé de 2 couches :

SECH5

OEIL NORMAL
Couche lipidique intacte

SECH7

OEIL SEC
Couche lipidique altérée