Semaine glaucome

Semaine mondiale du Glaucome : Une maladie à ne pas perdre de vue

Parce que le glaucome évolue souvent de manière silencieuse, sa prévention est essentielle.

Ouvrons l’œil sur cette maladie grave qui est la première cause de cécité totale en Europe et qui affecte 1 million de personnes.

Le glaucome est causé par une pression oculaire trop forte entrainant une atteinte du nerf optique. La vision est alors troublée et peut être altérée jusqu’à mener la cécité dans certains cas.

Mieux vaut prévenir…

Allez-vous assez souvent chez votre ophtalmologiste ? Le réflexe est plus facile pour ceux qui portent des lunettes, moins évident pour les autres. Pourtant, à partir de 45 ans votre pression oculaire doit être systématiquement mesurée tous les deux ans. C’est une importante habitude à prendre, car attention, le glaucome peut s’installer sans vous prévenir !

Comment lutter contre la maladie ?

La forme la plus répandue du glaucome est dite « chronique » ou « à angle ouvert ». Elle ne peut être traitée à proprement parler, mais sa progression peut être limitée par des traitements médicamenteux sous forme de collyres. Ces derniers doivent être administrés à vie et contiennent souvent un conservateur (Chlorure de benzalkomium) agressif pour la surface de l’œil entrainant une sécheresse oculaire.

En France, 800 000 personnes sont traitées pour le glaucome, mais on estime qu’au moins 400 000 seraient atteints de la maladie sans le savoir. Soyez vigilants et faites-vous dépister !

Le Bus du glaucome sillonne la France chaque année pour le dépistage gratuit il passe peut-être près de chez vous ?