L'hiver et la santé de vos yeux

L’hiver et la santé de vos yeux

À la veille des vacances de Noël et des premiers départs à la neige, voici quelques conseils pour prévenir et soigner les problèmes oculaires qui peuvent surgir durant cette saison hivernale.

 

Nombreux sont ceux qui croient que la sécheresse oculaire est beaucoup plus répandue en été. C’est une idée reçue qui persiste et qu’il est nécessaire d’enrayer. En effet, la sécheresse oculaire est aussi très fréquente durant la saison froide. Ceci est principalement dû au vent et au fait que l’air est plus sec dans nos maisons en hiver. L’air chauffé peut avoir une humidité relative inférieure à 20% alors qu’elle devrait être autour de 50% pour limiter les symptômes d’inconfort de la sécheresse oculaire.

Que faire dans ce cas ?

  • Boire beaucoup d’eau et demander un humidificateur d’air au père Noël 
  • Utiliser des gouttes lubrifiantes telle que Visionlux pour hydrater le film lacrymal et soulager les symptômes d’inconfort
  • Stopper la cause de la sécheresse oculaire due à l’évaporation rapide des larmes avec Vyséo Spray Sensitive
  • Porter des lunettes pour éviter l’action desséchante du vent

 

Pour ce qui est du soleil, ses dangers restent également sous-estimés en hiver. Que vous préfériez le ski, le patin ou la luge toutes ces activités surexposent les yeux aux rayons ultraviolets. En effet, la neige réfléchit les rayonnements du soleil jusqu’à 85 % même par temps couvert, contre seulement 5 à 10 % sur l’eau. Quant à la quantité d’UV, elle augmente de 10 à 12 % tous les 1 000 mètres d’altitude. Ce rayonnement particulièrement incisif peut causer une « ophtalmie des neiges », véritable « coup de soleil » de l’oeil.

La survenue de l’ophtalmie des neiges ne se fait sentir qu’au bout de quelques heures et guérit spontanément en 48 heures. Cette douleur se caractérise par une sensation de sable puis de verre pilé dans les yeux. Elle peut apparaitre le soir de l’exposition et augmente d’intensité pour atteindre son pic dans la nuit.

Que faire dans ce cas ?

  • Apaiser les douleurs en déposant une serviette tiède ou des sachets de thé sur les paupières
  • Garder un bandeau pendant 24h pour rester à l’abri de la lumière
  • Utiliser de la pommade ophtalmique cicatrisante à la vitamine A
  • Porter des lunettes solaires ou des masques adaptés très couvrants. Les verres doivent avoir une qualité de filtration 100 % des UV.

 

En fin de compte, la prévention reste la meilleure solution pour protéger vos yeux en hiver.

Alors prudence et bonnes vacances !