Pollution : yeux qui piquent et gorge irritée !

Lors d’un pic de pollution, des troubles respiratoires peuvent apparaître, se traduisant par une gorge irritée, une toux, une insuffisance à l’effort et des difficultés à respirer.

Mais il ne faut pas oublier que nos yeux sont également exposés et peuvent devenir inconfortables avec des larmoiements et une sensation de sécheresse, de picotement et de brûlure. En effet, les polluants entrent en contact avec la surface oculaire et destabilisent le film lacrymal d’où ces sensations désagréables au niveau des yeux.

Les personnes fragiles sont les plus touchées lors d‘un pic de pollution : les personnes âgées, les personnes atteintes d’insuffisance respiratoire ou de bronchite chronique, les asthmatiques, et les personnes déjà atteintes de sécheresse oculaire, mais tout le monde peut être concerné.

Il est recommandé de prendre conseil auprès de son médecin et de son pharmacien en cas de gêne inhabituelle. Pour apaiser les yeux irrités, il est important de ne pas se frotter les yeux, et d’utiliser des larmes artificielles telles que VISIONLUX de la gamme Vyséo, qui aideront à retrouver des yeux confortables.